Du bon usage de la couverture
Equishop Couverture

Du bon usage de la couverture

J’avais abordé le sujet dans Le cheval et le froid mais ici, on va parler uniquement de couverture. Il en existe pour le froid, pour la pluie, pour sécher et même pour l’été!

 

Quelle couverture/chemise pour quel usage ?

Il existe des couvertures dans de nombreuses matières, plus ou moins chaudes, selon l’effet recherché.

 

La couverture d’écurie

Elle est utilisée pour le cheval qui vit au box et protège efficacement du froid et du vent. En revanche, elle n’est pas imperméable et ne conviendra pas pour le paddock ou le pré.

Il est possible d’ajouter une sous couverture lors des grands froids si la couverture et la sous couverture sont adaptées et ne tournent pas.

                         Couverture d’écurie Showmaster

 L’imperméable

Comme son nom l’indique, l’imperméable sert à proteger de l’humidité mais également du vent.

La simple chemise imperméable peut être portée par les chevaux tondus ou non tondus. Elle n’a pas de grammage, c’est une simple bâche.

La couverture imperméable reprend toutes les caractéristiques de la couverture d’écurie avec en plus une protection contre la pluie.

Couverture et chemise imperméables peuvent être portées au pré comme au box.

Chemise Amigo Bravo 12 avec couvre cou (Horseware)

 

La séchante

Tous les cavaliers de poilus connaissent le problème du cheval qui met des heures à sécher après l’exercice. Si on ne veut pas tondre et qu’on ne peut pas attendre 2h que la bête sèche, on peut utiliser une chemise séchante.

Il en existe dans différentes matières (coton, polaire, nid d’abeille, éponge, micro-fibres…).

Très honnêtement, il n’existe pas de séchante miracle (sauf si le cheval a peu de poils) mais c’est une aide précieuse pour accélérer le séchage. Associer à une fine couche de paille, la séchante sera encore plus efficace!

La Rambo de Horseware

La polaire

La polaire peut être utilisée pour le transport d’un cheval ou pour tenir chaud au box, comme une couverture d’écurie. Il en existe des plus ou moins épaisse. Les moins épaisses peuvent également servir pour sécher le cheval.

Couverture polaire HV Polo

 

Les sous-couvertures ou liners

Certaines marques proposent des sous-couvertures, aussi appelées liners. Ne choisissez que les modèles adaptés et faits pour votre couverture principale plutôt qu’ajouter des sous couches. Elles pourraient glisser et blesser le cheval. La sous couverture permet de varier les grammages sans avoir besoin de racheter des grosses couvertures. Cela revient moins cher et c’est surtout moins encombrant.

Pour ma part, j’utilise et recommande les liners Horseware associés à une imperméable Amigo de Horseware. Rien ne tourne, ma jument est parfaitement au sec et au chaud malgré la pluie!

 

La nid d’abeille

Utilisée en été, la nid d’abeille offre une protection contre les insectes. On peut ajouter du produit type Emouchine pour renforcer la protection.

Astuce: mouiller votre nid d’abeille avant de la mettre à votre cheval par les journées chaudes. Ça le rafraîchira!

 

Deniers et grammages Quésaco ?

Deniers

Les deniers indiquent la résistance de la couverture. En générale, on choisit une 600 deniers pour une résistance moyenne.

Au pré, je préfère prendre du 1200 deniers. La couverture résiste aux roulades et aux morsures. Il existe des deniers encore plus hauts pour les chevaux destructeurs mais 1200 suffisent dans la majorité des cas.

 

Grammages

Le grammage, c’est la chaleur de la couverture. Plus le grammage est élevé, plus la couverture est chaude et épaisse.

On commencera à 0g (imperméable ou chemise coton), ensuite selon les marques on trouvera du 100g, 200g, 250g, 300g, 350g, 400g, 450g, 500g.

Inutile de dépasser les 200g pour un cheval non tondu. Un cheval tondu dépassera rarement les 400g au plus froid de l’hiver.

 

Pourquoi couvrir ?

Cheval tondu (Voir article Le cheval et le froid)

On tond les chevaux pour qu’ils aient moins chaud et donc transpirent moins quand on les monte. Imaginez faire un jogging avec une doudoune triple épaisseur… c’est la surchauffe assurée! Tondu, le cheval sèche plus vite et ne risque pas de prendre froid après la séance.

Il y a aussi une dimension esthétique. En show, le cheval doit être présenté à son avantage. Des poils de 8cm d’épaisseur fausseraient évidemment le modèle… et donc les notes!

Il existe différents types de tonte, adaptées en fonction des besoins du cavalier et du mode de vie du cheval. Évitez de tondre les membres et le ventre avec un cheval au pré par exemple.

Photo Google

Quand tondre?

Certains préfèrent tondre assez tôt dans la saison puis retondre deux ou trois fois dans l’hiver. D’autres cavaliers attendent que les poils aient bien poussé pour ne tondre qu’une fois de tout l’hiver. En règle générale, on tond dès que le cheval transpire trop au travail et/ou prend du temps à sécher.

Pour un cheval tondu, on peut garder la même couverture jour et nuit qu’il vive au box ou au pré.

Adaptez vous à votre cheval mais partez sur au moins 200g/250g pour un cheval tondu.

Si le cheval vit au pré, il lui faudra une couverture imperméable. Vous pouvez aussi ajouter un couvre cou pour protéger son encolure.

 

Cheval non tondu dont on veut limiter le poil

Le cavalier peut faire le choix de limiter la pousse du poil de son cheval pour qu’il transpire moins lors du travail mais conserve une protection (utile par exemple pour les chevaux au pré).

C’est ce que je fais avec ma ponette.

Pour limiter le poil de son cheval sans le tondre, il faut le couvrir suffisamment tôt dans la saison. Voilà comment je procède avec ma jument non tondue qui vit au pré:

Température environ 10° (la nuit): couverture 0g, rien le jour

Température entre 5° et 10° (jour et nuit): couverture 0g en permanence

Température en dessous de 5°: couverture 100g

Température aux alentours de -5°/-10°: couverture 200g.

 

Attention: ces indications ne sont pas des recommandations. C’est seulement ainsi que je procède l’hiver avec ma ponette et cela lui convient. Je vérifie quotidiennement si elle n’a pas trop chaud, ni trop froid. Je ne mets jamais plus de 200g même si ma jument vit dehors 24h/24. Toutes mes couvertures sont imperméables, ce qui coupe aussi le vent.

 

Cheval malade/âgé

Comme les humains, en prenant de l’âge ou lors d’une maladie, le corps du cheval se défend moins bien contre les agressions extérieures et les intempéries. La couverture permet au cheval de dépenser moins d’énergie pour se réchauffer.

 

Le cas des dermiteux

Véritable calvaire pour les chevaux comme pour les cavaliers, la dermite estivale s’installe en été et peut revenir chaque année. Il s’agit d’une allergie aux insectes piqueurs.

Le cheval allergique va développer plusieurs symptômes: de terribles démangeaisons, perte de poils, ulcération de la peau… certains chevaux se grattent jusqu’au sang!

Pour soulager un dermiteux, il existe des crèmes mais également des couvertures qui protègent le cheval des piqûres. Légères mais résistantes, elles sont la solution la plus efficace à la dermite estivale.

Couverture anti dermite Horze

 

Et vous, vous couvrez votre cheval?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu