Propriétaire d’un cheval : comment trouver la bonne pension?

Propriétaire d’un cheval : comment trouver la bonne pension?

Lorsque l’on devient propriétaire un choix s’offre à nous: avoir son cheval à la maison ou le faire héberger en pension.

Comme beaucoup, je n’ai pas la chance de posséder suffisamment de terrain pour accueillir ma ponette. La pension est une obligation pour moi. Mais ce n’est pas simple pour autant car pour trouver la pension idéale, c’est un véritable parcours du combattant!

Sommaire

Quels critères de sélection?

Les différentes possibilités de pension

A quoi faut-il faire attention?

 

Quels critères de sélection?

Pour trouver la pension idéale, le plus simple reste le bon vieux tableaux! Lorsque je cherche une pension, je prends un stylo, une feuille et je liste cinq critères: les conditions de vie du cheval, l’encadrement, le prix, la distance et l’ambiance.

 

Les conditions de vie du cheval

C’est le critère le plus important pour moi. Votre cheval va vivre 24h/24 dans sa pension. C’est donc à lui que vous devez penser en priorité lorsque vous arrivez dans un nouveau lieu.

Tout d’abord, intéressez vous au mode de vie: pré, box ou pré/box. C’est un choix qui impactera sur le moral et le physique de votre animal. J’ai choisi une pension 100% pré pour ma part (je vous conseille l’article 5 avantages avec un cheval au pré pour le cavalier) mais j’ai déjà testé des pensions box et pré/box.

Choisissez le mode de vie qui correspond le mieux à votre cheval, le plus naturel étant le pré en groupe sur une grande surface (je sais, ce n’est pas toujours possible…).

 

Attardez-vous sérieusement sur l’alimentation proposée par la pension. Le foin est-il donné en quantité suffisante? Y a-t-il suffisamment d’herbe au pré (ou à défaut du foin)? Des compléments sont-ils donnés à heure fixe si besoin? Peut-on donner ses propres granulés?… Il est important de poser toutes ces questions avant d’amener votre cheval sur place.

 

Faites aussi attention au nettoyage de la litière (abri ou box). Si votre cheval vit en box, la litière doit être nettoyée quotidiennement et changée entièrement régulièrement.

Petite astuce: certaines pensions proposent une baisse de prix en échange d’un coup de main à l’écurie (nourrissage, mise au pré, entretien des boxes…).

 

Les installations et l’encadrement

Selon la discipline pratiquée, il vous faudra un minimum d’installations (carrière, rond de longe, manège, marcheur, solarium…). Plus on vous proposera d’installations, plus le prix sera élevé. Un choix peut donc s’avérer utile. Avez-vous vraiment besoin d’un manège par exemple? Posez-vous la question: quelles installations sont vraiment indispensables? 

Faites également attention à la qualité et à l’entretien des installations (qualité du sable, arrosage régulier, hersage…).

Ecurie luxueuse dans le Connecticut

 

Selon votre niveau et vos ambitions équestres (passage de galops, compétition…), un encadrement avec un moniteur s’avère indispensable. Dans certaines pensions, il est possible de faire venir l’enseignant de son choix. Dans d’autres pensions, il est obligatoire de prendre des cours avec le moniteur sur place. Si c’est le cas, essayez de prendre un cours d’essai avant de choisir cette écurie.

 

Le prix

Evidemment, le prix est un critère déterminant. Il varie en fonction de la situation géographique (proximité avec une grande agglomération, accessibilité en transport…), de la qualité des installations, de la qualité de l’enseignement et des services effectués (gestion des couvertures, mise au pré, alimentation spéciale).

 

La distance

La distance à parcourir est parfois négligée… pourtant il s’agit d’un critère très important. Une pension éloignée signifie une perte de temps sur la route et beaucoup d’essence dépensée.

La distance peut être source de démotivation. Si vous comptez aller voir votre cheval plusieurs fois par semaine, privilégiez une pension proche de votre domicile/école/lieu de travail. Si vous allez voir votre cheval de manière plus occasionnelle, ce critère n’est pas très important pour vous.

 

L’ambiance

C’est plus un critère additionnel, non décisif mais qui peut faire la différence entre deux pensions. Il est important que vous vous sentiez bien dans votre pension. Une mauvaise ambiance impactera forcément votre attitude et votre cheval le sentira. Pensez à vous faire plaisir aussi et à vous faire des amis. L’équitation est votre loisir, votre passion. Vous rendre à l’écurie doit rester un bon moment pour vous!

 

Les différentes possibilités de pension

Sachez que vous avez le choix entre une multitude de pension. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. Nous allons voir les quatre lieux de pension les plus courants.

 

Pension dans un centre équestre

Avantages

Dans un CE, vous bénéficierez forcément d’un encadrement avec un professionnel diplômé. Généralement, les installations sont nombreuses et de qualité pour assurer les cours auprès de la clientèle. 

C’est aussi le lieu idéal pour vous faire des amis grâce aux cours collectifs.

Autre avantage de taille: vous pourrez monter un autre cheval, si le votre est blessé par exemple ou si vous souhaitez progresser avec un autre animal.

 

Inconvénients

C’est très subjectif mais l’ambiance en club peut déranger: beaucoup d’enfants, des spectateurs pendant vos leçons, des chevaux qui « font la rame » (ça me dérange personnellement quand un poney de club enchaîne 3 heures de cours d’obstacle)…

Vous devrez aussi respecter des créneaux horaires et partager les installations en fonction des heures de cours. Le soir en semaine, ça peut être un vrai problème. Je ne parle même pas des mercredis et samedis!

 

Pension dans une écurie de propriétaires

Avantages

Vous aurez un peu plus de liberté que dans les centres équestres. Les prestations sont souvent plus personnalisées aussi.

Il peut y avoir ou non des installations et un encadrement professionnel pour les cours. S’il n’y a pas de professionnel sur place, vous pourrez faire venir le moniteur de votre choix.

L’ambiance est plus adulte. Cet argument est bien sûr subjectif mais pour moi, c’est un avantage par rapport au club.

 

Inconvénients

Tout dépend de l’écurie où vous allez mais de manière générale, les installations y seront moins complètes qu’en centre équestre (plus difficile de trouver un manège). L’encadrement n’est pas assuré, comme précisé plus haut.

 

Pension chez un fermier/particulier

Avantages

Le coût est bien plus bas qu’en centre équestre ou qu’en écurie de propriétaires tout en ayant une surveillance.

Chez un fermier, votre cheval bénéficiera de beaucoup de terrains et de fourrages de qualité (si produit sur place).

 

Inconvénients

Pas d’installations ni d’encadrement. Si vous êtes cavalier d’extérieur ou que votre cheval est trop jeune pour être monté ou à la retraite, ce type de pension est idéal. Si vous avez des ambitions de concours, l’entrainement risque d’être compliqué. 

Vous serez relativement isolé, sans autre cavalier. La vie sociale est considérablement réduite.

Autre problème potentiel: un cheval ne vit pas seul. Si on vous propose un coin d’herbe mais sans compagnon équin pour votre cheval, fuyez. Même s’ils peuvent bien s’entendre, un cheval ne peut vivre seul avec une vache.

 

Location de pré

Avantages

C’est la solution la moins cher et c’est celle qui offre le plus d’autonomie. En louant un pré, vous louez uniquement le terrain. Dans certains cas, vous devrez clôturer vous même.

 

Inconvénients

Cette autonomie est également un inconvénient de taille. Vous devrez être capable de gérer de A à Z votre cheval seul. Finies les vacances! Votre compagnon aura besoin de vous chaque jour.

Comme pour la pension chez un fermier/chez un particulier, vous n’aurez pas d’installations ni d’encadrement. La vie sociale est également réduite par rapport au centre équestre.

 

A quoi faut-il faire attention?

La propreté

Un manque d’hygiène doit vous alerter. Regardez les boxes, les abris, l’état des mangeoires et des abreuvoirs. Soyez vigilant sur la propreté des airs de pansage. 

 

L’état des chevaux sur place

Des chevaux malades ou mal nourris se remarquent facilement. Prêtez aussi attention aux pieds: des sabots en babouche sont signes d’abandon. 

Attention: un cheval boueux n’est en aucun cas un animal maltraité! Sachez faire la part des choses en n’oubliant jamais que les chevaux sont des animaux d’extérieur, pas des mobylettes brillantes et lustrées.

 

Le personnel

Un personnel aux petits soins fera toute la différence. Les chevaux sont des animaux qui requièrent du temps, de la patience et de la rigueur. Vérifiez le sérieux du personnel, notamment concernant les horaires de nourrissage. Ces informations se vérifient facilement auprès des propriétaires déjà pensionnaires.

Regardez aussi l’encadrement. Qu’il y ait un moniteur sur place est une bonne chose. Encore faut-il que l’enseignement vous convienne. Pensez à regarder un cours, ou mieux, à en prendre un vous même pour être sûr de la qualité de l’enseignant.

 

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir votre pension! Soyez patient et méticuleux dans vos recherches.

Et si ça ne convient pas, vous disposerez d’un mois de préavis pour trouver mieux ailleurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 1 commentaire

  1. Je cherchais à en savoir plus pour une demi-pension et je dois dire que je ne m’attendais pas à tomber sur un article aussi complet. Merci !

Laisser un commentaire

Fermer le menu