5 avantages avec un cheval au pré… pour le cavalier!

5 avantages avec un cheval au pré… pour le cavalier!

J’ai choisi une vie 24h/24 au pré en troupeau pour Lady, après avoir testé des pensions box et pré/box. C’est clairement le mode de vie qui lui convient le mieux… et à moi aussi! Parce que oui, le cavalier retire aussi des avantages (et quelques inconvénients mais nous y reviendrons).

Voici mon top 5 des avantages pour le cavalier avec un cheval qui vit au pré.

 

Plus besoin de venir sortir son cheval tous les jours

On a tous déjà eu la flemme d’aller sortir son cheval quelle qu’en soit la raison: une météo pourrie, une journée de travail harassante, une crève qui cloue au lit ou pas le temps tout simplement.

 

Le souci avec un cheval qui vit au box, c’est qu’il faut le sortir quotidiennement pour qu’il bouge un minimum et évite de graves soucis de santé (coliques notamment). C’est absolument vital. Certaines pensions se chargent de sortir le cheval, souvent en demandant un paiement supplémentaire au propriétaire. Mais ce n’est pas le cas partout et en général le cheval ne sort pas assez longtemps en hiver. Une à deux heures de paddock, c’est 22h à 23h enfermé dans le box… L’objectif est de préserver les terrains et c’est bien compréhensible. Mais en attendant le printemps, votre cheval tourne en rond dans son box et s’ennuie ferme!

 

Au pré, plus aucune culpabilité! Tant qu’il y a une surveillance quotidienne, de l’eau et du foin en quantité, vous pouvez ne venir qu’une fois tous les 36 du mois. Votre compagnon bougera tout l’hiver qu’il vente, pleuve ou neige et à son rythme.

 

Cheval au pré = économies!

L’argent est le nerf de la guerre! Surtout avec un loisir aussi coûteux que l’équitation.

 

Que votre compagnon vive à la maison ou en pension, il coûtera (beaucoup) moins cher au pré. Normal! Plus besoin de changer la litière du box quotidiennement, plus besoin de payer autant d’heures de main d’oeuvre (en pension), plus autant de fourrages à distribuer. Selon les régions et la taille du terrain, on peut carrément se passer de foin six mois de l’année, voire plus!

 

Forcément, votre portefeuille s’en porte mieux. Vous voilà libre d’acheter ce superbe tapis qui vous fait de l’œil  d’économiser!

 

Un cheval calme et dispo pour l’entraînement

Ce qui est super avec le pré, c’est que si le cheval veut se taper un sprint en ruant comme un dératé il le fera… sans son cavalier sur le dos! Adieu les détentes en ruade, finies les longes avant chaque séance avec un taureau au bout de la corde.

 

Bien sûr je grossis le trait (quoi que) mais reconnaissez que quand votre cheval a fait placard toute la journée, surtout en hiver, vous n’êtes pas hyper serein. Le pré peut résoudre ce point, vraiment. Si vous n’avez pas de pré à disposition, quelques heures de liberté au paddock peuvent faire la différence. Essayez et revenez donner votre avis!

 

Moins de maladies graves

Coliques, ulcères et problèmes comportementaux sont fréquents chez les chevaux qui vivent au box en permanence. Le manque d’activité, une ration insuffisante de fourrage et l’absence de contacts sociaux directs sont contre nature pour ces animaux faits pour vivre en troupeau. Un cheval au pré marche toute la journée tout en mangeant. On comprend bien le problème posé par le box. Des années de mauvaise détention laissent parfois des séquelles indélébiles… et c’est bien le box qui a provoqué ces troubles. 

Cheval qui tique à l’air, crédit: agroscope.admin.ch

 

Comme je n’aime pas avoir affaire au véto trop souvent (et ma ponette non plus!), le choix a été vite réglé! Lady a pratiquement vécu toute sa vie au pré (hormis 9 mois où je n’ai trouvé que du box et du pré/box). Elle n’a jamais fait de coliques, n’a aucun trouble du comportement et n’a jamais de souci de santé (excepté un problème de fourchette qui était arrivé au box…). A 9 ans, c’est plutôt un bon parcours de vie et une belle preuve supplémentaire en faveur du pré.

 

Un moral au top… pour le cavalier!

 

Un cheval au pré est un cheval heureux, tout simplement! En tant que passionnée, comment ne pas être joyeux en voyant son poney s’éclater avec ses copains? Ces petits instants me donnent le sourire pour toute la journée. Le pré est donc bon aussi pour le moral du cavalier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu